LES CONFERENCES DU DENTAL FORUM 2014




 

VENDREDI 11 AVRIL 2014

 

 

 

 

CONFERENCE POLITIQUE UNPPD

17H00 - 19H00
SUR LA PLACE


Dr Alain MOUTARDE, Secrétaire Général de ONCD
Dr Catherine MOJAISKY, Présidente de la CNSD
Dr Philippe DESNOYELLE, Président de l'UJCD
Mme Hilde WAHLEN, Présidente de la FEPPD
M. Fred PICAVET, Président du COMIDENT
M. Daniel VIARD, Délégué général du COMIDENT
M. Bernard DETREZ, Président de l'UNPPD
Et d'autres participants à venir…


LES NOUVELLES TECHNOLOGIES ET MODÈLES ÉCONOMIQUES


L’essor de l’empreinte numérique après la conception assistée par ordinateur va bousculer les modèles économiques des laboratoires de prothèses dentaires. A quoi doivent s’attendre nos entreprises ? Quid des investissements nécessaires que ce soit pour les labos ou les praticiens ? Les relations avec nos clients chirurgiens-dentistes vont-elles changer ? Doit-on craindre encore plus de délocalisation avec l’effet presse bouton dans lequel le fichier numérique de l’empreinte buccale arrive aussi vite en chine que dans la rue d’à côté ? Est-ce que les praticiens vont pouvoir facilement fabriquer les prothèses directement dans leur cabinet s’affranchissant du prothésiste ?...

 

LA RÉGLEMENTATION EUROPÉENNE
DES DISPOSITIFS MÉDICAUX SUR MESURE


A partir de 2016, la directive européenne deviendra une règlementation européenne. Celle-ci s’imposera et il n’y aura plus de transposition en droit français. Qu’est que cela changera ? … Ou ne changera pas ?

Quelles sont les positions des pays membres, des prothésistes dentaires, des chirurgiens-dentistes en Europe ? Y a-t-il une harmonisation européenne en matière de prothèse dentaire au-delà des règles sur la fabrication ?

 

LA TRANSPARENCE ET LA SÉCURITÉ DES PROTHÈSES DENTAIRES


Dans les débats sur la loi HPST, le principe de séparation de l’acte prothétique a été établi en introduisant le principe d’un devis conventionnel comprenant le prix de vente de la prothèse dentaire. En 2011, la CNSD créait le kit de transparence pour la prothèse dentaire auquel les prothésistes ne sont pas associés. De son côté l’UNPPD créait la charte CQ LAB. Les scandales en matière de médicaments et de dispositifs médicaux (mediator, prothèses PIP …) ont fait prendre conscience aux pouvoirs publics de la nécessité de sécuriser les patients dans ces domaines. Pourquoi la fabrication française serait-elle un gage de sécurité sanitaire pour les patients et quelle est le rôle de l'UNPPD ?